CASQUE DE GARDE DU CORPS DE LA MAISON MILITAIRE DU ROI, DE LA COMPAGNIE DE WAGRAM, premier modèle, 1814-1820, Restauration

Bombe, visière et couvre-nuque en cuir noir verni fin Profondeur de la bombe environ 17 cm. Visière cirée vert à l’intérieur et bordée d’un jonc en cuivre argenté plié à cheval sur la bordure extérieure (largeur 8 mm) fixé au moyen de quatre petits clous d’argent. Largeur de la visière 5,5 cm. Largeur du couvre-nuque environ 3,5 cm. Toutes les garnitures du casque sont en cuivre argenté. Plaque frontale estampée en relief d’un soleil rayonnant sur lequel figure le visage du soleil encadré par deux L entrelacés surmontés de la couronne royale, avec en partie basse un décor de nuages sur lequel un ruban porte l’inscription « NEC PLURIBUS IMPAR » (Supérieur à tous : devise de Louis XIV). H de la plaque 16,5 cm, largeur environ 32 cm. Elle est fixée par une agrafe de chaque côté au niveau des jugulaires et par une vis conique à son sommet. Bandeau arrière formant une pointe en son centre, décoré de deux branches de feuillages avec fleuron central et bordé en haut et en bas de moulures saillantes. De chaque côté de la bombe, est fixée (décision du 16 janvier 1815) une palme à deux branches s’enroulant vers l’avant. Cimier composé d’un masque et de deux ailerons. Les trois parties sont estampées en relief d’une suite de plumes décroissant vers l’arrière dont la partie supérieure est découpée en festons. En partie basse, le décor représente une suite de feuilles d’acanthe, l’extrémité inférieure est repliée vers l’extérieur, découpée en festons et fixée à la bombe au moyen de quatre vis en laiton à tête conique par aileron, et par une vis identique fixant le haut du bandeau frontal au niveau de la base du masque. Jugulaires chacune composée d’une mentonnière et d’une rosace : mentonnière en cuir gainé de velours noir et recouvert d’une suite d’écailles découpées alternativement en quatre ou trois festons, les 18 écailles sont bordées d’un filet ciselé ; les mentonnières sont terminées par un cordonnet en passementerie argentée terminé par des pompons frangés. Longueur des mentonnières environ 16 cm, largeur maximale 5,8 cm, largeur minimale environ 1,5 cm. Rosaces estampées en relief d’un soleil rayonnant, H 6,5 cm, largeur 7,8 cm, avec au centre le visage du soleil finement estampé dont l’arrière est soudé à une agrafe qui traverse la rosace, la mentonnière et la bombe. Crinière en crins noirs montés sur une semelle en cuir et coupés en forme de brosse. H environ 7 cm. La pointe avant dépasse d’environ 5 cm, H à l’arrière environ 6 cm. Porte-plumet en laiton de section tubulaire légèrement décroissant vers le bas avec vis de serrage en partie haute. Coiffe intérieure composée d’un bandeau en cuir ciré noir surmonté de soie noire.

Plumet en plumes de vautour blanches avec base « pied » de couleur cramoisie pour la compagnie de Wagram, H 37,9 cm, pied H 9,5 cm. Tulipe en métal argenté.

Sac de transport en toile écrue, plaques de carton découpées à la forme de la brosse, ces deux plaques sont destinées à protégée la brosse lors du transport.

Boîte de transport en bois recouvert de papier noir peinte d’une grande fleur de lys blanche, à trois fermetures en acier, ainsi que la poignée. Elle est doublée à l’intérieur de papier orangé.

France.

Restauration.

Parfait état.

Crédits photos : Christophe Ropars.

Collection privée.

Bertrand Malvaux
Expert CNES
Armes, armures, uniformes
Décorations civiles et militaires

 

Loading...