Commode « aux Guerriers » dite de Chantilly, fin XIXe

Bois de chêne, marbre et bronzes dorés

H. 98 x L. 132,5 x P. 57 cm.

Façade en demi-lune ouvrant par deux tiroirs et deux vantaux latéraux marquetés de treillis à rosaces.

Les deux larges tiroirs composent un panneau central en ressaut marqueté d’une aiguière et de fleurs en placage de bois de rose et de bois de violette entouré d’une décoration en bronze ciselé et doré à décor de guirlandes feuillagées, d’une tête d’homme, d’un globe bleu contenant trois fleurs de lys entouré par deux amours symbolisant l’un la Justice et l’autre la Bienfaisance. Le tout supporté par un parterre de feuilles d’acanthe et de cornes d’abondance.

Les deux vantaux latéraux sont ornés de trophées militaires en bronze ciselé et doré.

Les deux montants à l’arrière sont ornés de figures mythologiques symbolisant la Tempérance et la Prudence, les deux montants à l’avant sont ornés par les figures de Mars tenant en main un bouclier et une lance, et d’Hercule tenant sa massue.

Elle repose sur quatre pieds à sabots en culot d’acanthe.

Une marque CD se trouve au revers des bronzes certainement Carl Dreschler, sculpteur bronzier à Paris, ancien chef d’atelier et successeur de Crozatier et fournisseur de l’ébéniste Beurdeley. Dessus de marbre blanc veiné.

Copie de la commode commandée à Riesener pour la chambre du roi Louis XVI à Versailles en 1775, conservée aujourd’hui au château de Chantilly.

Travail d’ébéniste parisien de la fin du XIXème siècle.

Marc Tastet
Expert CNES
Meubles et sièges XVIIIe - XIXe
Le Château
34360 VILLESPASSANS

 

04 67 24 61 32

06 07 43 01 59

marc.tastet@wanadoo.fr

Loading...