Monument aux ouvriers

vers 1885

Le premier projet de monument prend la forme d’un haut piédestal à quatre faces surmonté d’un paysan à cheval, forme d’héroïsation la plus classique, héritée de l’Antiquité. Dalou opte finalement pour un piédestal cylindrique orné de scènes de la campagne en bas-relief et surmonté de la figure en ronde-bosse d’un semeur.

S’éloignant de la figure allégorique présente dans le Triomphe de la République, Dalou s’attache à mettre à l’honneur le monde paysan et à montrer l’ouvrier tel qu’il est réellement : le Grand Paysan, seul modèle que le sculpteur exécute à grandeur, est représenté dans ses habits de travail, col ouvert et sabots aux pieds, il retrousse sa manche.

Le monument, qui aurait dû mesurer 32 m de haut, ne fut jamais réalisé

C’est l’œuvre majeure de Dalou qu’il n’a jamais pu réaliser. Composée de plusieurs petits sujets, elle a eu un impact important sur sa carrière en le faisant connaître hors de France. Tous les sujets ont été réalisés par deux fondeurs seulement Susse et Hébrard. Chaque fondeur était lié par un contrat pour certains modèles. Les modèles sont très recherchés par les collectionneurs, car plus rares sur le marché et de qualité supérieure.

Nicolas Bourriaud, Expert CNES, Sculpture XIXe – XXe

Nicolas Bourriaud
Expert CNES
Sculpture XIX e - XX e

 

Loading...